Attelagesdugrosorme.fr » Les infos et astuces » Choisir une assurance scooter pas chère : comment faire ?

Choisir une assurance scooter pas chère : comment faire ?

Parmi les différentes dépenses réservées à l’utilisation d’un scooter, l’assurance est généralement la plus sujette à de longues heures de réflexion. Pourtant, il est très facile de réduire sa prime d’assurance scooter en faisant attention aux divers éléments qui rentrent en compte dans le calcul de son montant. Voici quelques approches pour y arriver.

Tenir compte des différents types de scooters

En réalité, le montant de l’assurance n’est pas toujours le même pour tous les engins à deux roues. En fonction des caractéristiques et de la durée d’utilisation de votre modèle, il est possible de bénéficier d’une large réduction sur la prime d’assurance.

Dans ce sens, opter pour un scooter moins puissant pourrait être perçu comme un choix présentant moins de risques pour les assureurs. Ces derniers pourront ainsi, après calcul, faire baisser le prix de l’assurance. Si vous souhaitez économiser de l’argent sur le budget de votre assurance scooter, il est conseillé de miser sur un scooter de 125 cm3. Il a l’avantage d’être peu puissant, pas très onéreux et pas trop cher à assurer.

Par ailleurs, pour réduire votre prime d’assurance scooter, vous pouvez également opter pour l’achat d’un scooter d’occasion. En effet, le prix d’une assurance scooter dépend aussi de la valeur de ce dernier. Un scooter d’occasion vous coûtera certainement moins cher qu’un scooter flambant neuf.

Il est alors idéal d’envisager cette option sans pour autant opter pour une antiquité. Vous pouvez faire appel à un mécanicien afin d’examiner l’état de l’engin avant de l’acquérir.

Bien choisir les garanties de l’assurance scooter

L’autre élément à prendre en compte si vous voulez économiser sur votre assurance scooter est le choix des garanties fournies par le contrat. Généralement, la majorité des assureurs offrent à leurs souscripteurs plusieurs niveaux de couverture. Le moins onéreux mais aussi le moins protecteur est la « garantie responsabilité civile du conducteur ». Elle ne couvre que les dommages causés aux tiers.

D’un autre côté, si vous optez pour un scooter puissant, la meilleure couverture que vous pourrez avoir serait sans aucun doute une « assurance tous risques ». Néanmoins, bien que ce type de couverture contienne plusieurs garanties supplémentaires comme la protection contre le bris de glace, il est le plus onéreux.

Faire attention aux accidents

En cas de bonne conduite, il est possible de bénéficier d’une réduction sur le montant de sa prime d’assurance scooter. On parle du système de bonus-malus. Ainsi, pour chaque année de souscription sans sinistres, vous pourrez obtenir jusqu’à 5 % de bonus.

Dans le même sens, en cas d’accidents où le propriétaire du scooter est jugé responsable, celui-ci peut se voir sanctionner par un malus. Plus il cumulera les accidents, plus il verra le tarif de son assurance augmenter.

Prendre en compte les offres spéciales

Pour réduire le coût de votre assurance scooter, il est également primordial que vous vous limitiez aux options couvrant uniquement vos besoins. Dans ce sens, vous pourrez par exemple orienter vos recherches vers les « assurances scooter au km » si vous n’utilisez votre engin que de façon occasionnelle.

Vous pouvez également vous orienter vers des assurances scooter avec l’option hivernage dans le cas où votre modèle ne serait réservé que pour les jours ou les conditions atmosphériques sont optimales.